Qu'est-ce que le glaucome?

Un glaucome est une maladie oculaire qui vient surtout d'une tension oculaire trop élevée, ou non supportée par l'oeil.

La plupart des ophtalmologistes disent qu'il existe également une anomalie de la circulation du sang dans le nerf optique et souvent aussi un surmenage, du stress et des tensions psychologiques plus ou moins conscientes et mal gérées, ainsi que certains facteurs héréditaires.

Dans mon expérience, il s'agit souvent d'une pression que le patient s'impose à lui-même et un travail sur les émotions, qui sont comme bloquées, retenues ou enfermées, est important.

Il existe de nombreux types de glaucomes, le plus courant et le plus connu étant le glaucome chronique à angle ouvert. 

Il s'agit bien souvent d'une hypertonie oculaire, sans que cela ne se ressente sur le nerf optique, et sans douleur mais que l'on qualifie d'emblée de glaucome, ce qui n'est pas juste.

Ces hypertonies sont à surveiller et à traiter pour éviter une évolution en un véritable glaucome après quelques années. Il est difficile de juger de l'évolution d'une hypertonie oculaire simple vers un glaucome. Donc, les personnes ayant des antécédents familiaux ou une tension oculaire au dessus des limites établies en fonction de l'épaisseur de leur cornée doivent consulter un ophtalmologiste deux fois par an pendant plusieurs années pour être fixées sur ce risque.

Il existe des cas souvent méconnus de ce que l'on appelle le glaucome sans tension... Il est clair que ce genre de maladies confirme le besoin absolu de consulter son ophtalmologiste au minimum tous les cinq ans entre 20 et 40 ans et tous les deux ans dès 40 ans. Car "y voir clair" ne signifie pas forcément que les yeux sont en bonne santé.
vision sans glaucome
La même scène vue « normalement » (ci-dessus) et telle que la voit quelqu’un
présentant un glaucome (ci-dessous) : le champ visuel est atteint et la présence
du piéton à droite n’est plus perçue.

vision avec glaucome

Comment survient un glaucome?

La tension oculaire (ou pression intra-oculaire) change en fonction de la quantité d'humeur aqueuse présente dans les chambres antérieure et postérieure de l'oeil.

La tension change tout au long de la journée et de la nuit, ce qui éclaircit sur les variations importantes du chiffre mesuré et la difficulté d'interpréter la situation.

C'est au niveau du corps ciliaire que se fait la sécrétion de l'humeur aqueuse. Le sang arrivant à cet endroit et provenant du coeur est filtré et changé en humeur aqueuse, qui se déverse dans la chambre postérieure. Elle circule ensuite devant le cristallin à travers la pupille pour arriver dans la chambre antérieure.

La chambre antérieure est pleine d'humeur aqueuse de façon permanente. Les flux d'humeur aqueuse sont régulés par le système nerveux sympathique et parasympathique pour garder un niveau de tension oculaire normal.

L'humeur aqueuse est renouvelée en permanence car elle alimente les substances transparentes de l'oeil (cornée, cristallin, vitré) qui ne possèdent pas de vaisseaux sanguins (autrement, ils ne seraient pas transparents), et évacue aussi les éventuels déchets.

Elle sort donc de l'oeil constamment au niveau de l'angle irido-cornéen, où elle retourne à la circulation veineuse pour aller aux poumons afin d'être réoxygénée.

La tension oculaire moyenne est de 16mm de mercure. Elle est mesurée à l'aide d'un tonomètre. La valeur normale et différente d'une personne à l'autre en fonction de l'épaisseur de la cornée, qui est mesurée avec un pachymètre.

Quand la tension oculaire augmente et que le nerf optique ne résiste pas, la papille (qui est son origine) tend à se creuser et à abîmer les fibres du nerf, qui va donc s'excaver à se niveau.

Parmi les glaucomes les plus fréquents il existe deux types importants qui sont totalement différents l'un de l'autre: le glaucome aigu à angle fermant et le glaucome chronique à angle ouvert. 

Les différentes étapes d'un glaucome

Etape 1 glaucome nerf
A l'origine le nerf optique et intact et le champ visuel normal.
Etape secondaire glaucome de l'oeil
Le nerf optique commence à s'excaver et le champ visuel à devenir flou.
Glaucome vision très flou
Le nerf optique se creuse encore, rétrécissant le champ visuel.
Nerf optique maladie glaucome
Le nerf optique devient très pâle et creux, ne laissant pour voir qu'une zone centrale.

Glaucome aigu à angle fermant

Il survient en général chez les hypermétropes, donc les sujets qui ont l'oeil trop petit.

Entre l'iris et la cornée se trouve l'angle qui contenant la sortie de l'humeur aqueuse (réseau trabéculaire, trabeculum).

Quand l'angle entre l'iris et le cristallin rétrécit, cela correspond à une crise de glaucome par fermeture de l'angle. Bien sûr, une telle crise survient souvent dans le cas d'un grand stress. Le crisallin bascule vers l'avant et l'angle se retrouve bouché: l'humeur aqueuse reste coincée à l'intérieur de l'oeil. La tension oculaire augmente alors brutalement (40 à 60 de tension).

L'angle peut se rouvrir de lui-même et se remmettre à fonctionner normalement: le médecin conclura alors à une"crise spontanément résolutive", tout en sachant que le risque de rechute est élevé... Sinon, c'est le chirurgien qui ouvrira un léger passage (iridotomie chirurgicale ou au laser).

Cette fermeture de l'angle ne peut pas passer inaperçu puisqu'elle déclenche des douleurs très importantes, pratiquement insupportables, et des nausées. L'oeil devient rouge et des halos apparaissent autour des lumières. Il ne reste alors que six heures pour se soigner...

Le nerf optique risque d'être vite écrasé par cette trop forte tension. Sans traitement d'urgence, dans les premières heures, apparaît une atrophie optique irréversible (écrasement du nerf optique), une cécité.

Cette crise survient chez des personnes prédisposées (hypermétropes, le plus souvent) en cas de stress, de dilatation de pupille importante ou d'utilisation de certains médicaments.

Le risque concerne toujours les deux yeux. Si l'on a eu un glaucome aigu dans un oeil, l'autre pourrait en être frappé un jour ou l'autre.

 

Prévention

Si l'angle est étroit, l'ophtalmologiste va évaluer, par des examens complémentaires, l'importance du risque de glaucome aigu par fermeture de l'angle.

Si le risque est fort, le patient devra suivre un traitement préventif: une iridotomie chirurgicale ou au laser, qui consiste à créer une ouverture de sécurité afin que l'angle ne puisse plus se fermer.

Si quelqu'un dans votre famille a souffert d'un glaucome aigu, il ne faut pas négliger l'hérédité et se faire suivre régulièrement par un ophtalmologiste. Des petites crises, qui se résorbent d'elles-même, en annoncent quelquefois une plus grave...

Si vous percevez des halos autour des lumières, accompagnés de petites crises de douleur, une visite chez un ophtalmologiste est conseillée pour effectuer un contrôle.

Traitement

Il n'y a pas de traitement du glaucome par médecines douces. Il faut sans attendre prendre contact avec un ophtalmologiste ou se rendre à l'hôpital pour faire réaliser une iridotomie. En attendant, on peut prendre des cachets (Diamox) et des collyres hypotonisants pour faire baisser la tension, ce qui permet de repousser l'atteinte du nerf optique.

traitement glaucome aigu
Iridotomie chirurgicale. On observe en haut de l’iris un petit triangle noir : cette
ouverture supplémentaire évite la fermeture de l’angle.

Glaucome chronique à angle ouvert

Il ne dépend pas forcément de la taille de l'oeil. Le glaucome chronique est bien souvent héréditaire, et encore plus dangereux car il ne fait pas souffrir. La plupart des personnes touchées ne remarquent strictement rien pendant de nombreuses années!

Si le glaucome chronique est confirmé, il y a une atteinte du champ visuel. L'humeur aqueuse reste dans l'oeil, ne circule pas comme elle devrait et, la plupart du temps, il v de paire avec une mauvaise circulation sanguine et une mauvaise gestion du stress.

Une patiente étant suivie depuis quinze ans pour hypertension oculaire (une tension trop élevée) et qui n'avait pas encore déclaré de glaucome (donc yant un champ visuel et un nerf optique en bon état), vient me voir pour sa consultation de contrôle.
Alors que sa tension était habituellement de 24mm de mercure, je constate qu'elle a baissé à 12.
Surprise, j'ose lui demander ce qui a changé dans sa vie et elle me confie qu'elle est amoureuse et nage dans le bonheur depuis quelques mois. Je constate qu'il n'y a plus de blocage sur de l'humeur aqueuse; ainsi l'amour est-il la meilleure des médecines douces! Pourvu que ça dure...

Ce glaucome chronique est fourbe et difficile à déceler car la mesure de la tension oculaire ne suffit pas toujours à le confirmer.

On fait la part des choses en regardant le champ visuel:

Soit il est normal, et il s'agit donc d'une simple élévation de la tension oculaire, que l'on vérifie tous les 6 mois, avec le champ visuel qui doit être examiné une fois pas an.

Soit le champ visuel est atteint, ce qui pouve l'existence d'un glaucome chronique à angle ouvert dont il faut soigner les causes de façon permanente.

Le glaucome chronique est seulement détecté chez un ophtalmologiste au cours des visites de contrôle, d'où le danger pour les personnes qui ne portent pas de lunettes ou ne présentent aucun autre problème ophtalmologique qu'elles puissent remarquer d'elles-même. Ces personnes ne vont pas consulter, pensant qu'une bonne vue équivaut à de bons yeux. Parfois, il y a pourtant anguille sous roche! Comme cette patiente, qui vient pour sa presbytie et chez laquelle je mesure 37 de tension oculaire. Elle avait du mal à y croire, car elle se sentait très bien!

Le diagnostic se confirme par la mesure répétée d'une tension oculaire trop élevée par rapport à l'épaisseur de la cornée, l'excavation du nerf optique avec atteinte des fibres optiques et du champ visuel.

En effet, le champ visuel se rétrécit très sournoisement, ce qu'on ne remarque que trop tardivement: on ne voit plus en périphérie tout en voyant bien devant soi. Si l'on n'entreprend aucun traitement efficace, ce glaucome aboutit, après plusieurs années d'évolution, à la cécité. 

Traitement

Le glaucome chronique à angle ouvert est très ardu à soigner en médecins douces. Mais, s'il a été décelé dès l'origine et que le patient est motivé et tenace, on peut rajouter un traitement homéopathique, par exemple, au traitement allopathique par collyres hypotonisants (qui permettent de faire baisser la tension).

Le traitement allopathique habituel, qui est nécessaire,obligatoire et qu'il ne faut pas suspendre sans avis médical, comporte des collyres qui font baisser la tension oculaire pendant une certaine durée, qui va de quelques heures à 24 heures maximum. La tension oculaire remonte immédiatement à l'arrêt de ces collyres. C'est pourquoi il ne faut pas s'en passer. Ces collyres ne soignent pas le glaucome mais limitent seulement les dégâts. Combien de fois ai-je vu des patients tout fiers de m'annoncer qu'ils avaient arrêté de prendre leurs collyres hypotonisants car ils n'avaient plus de tension "n'est-ce pas docteur?". Effectivement, la tension avait pour un temps disparu, mais uniquement grâce au collyre... 

Homéopathie

On rajoute des collyres homépathiques en complément, et uniquement en complément, aux collyres allopathiques qui ont pour effet de faire baisser la tension oculaire.

CORPUS VITREUM D8/STANNUM MET D8aa, collyre, 2 gouttes deux fois par jour dans les deux yeux;

ARGENTUM D8/CORPUS VITREUM D8aa, collyre, 2 gouttes deux fois pas jour dans les deux yeux;

STANNUM MET D8, collyre, 2 gouttes deux fois par jour dans les deux yeux.

Il ne faut pas arrêter les collyres hypotenseurs et il faut prendre des vacances régulièrement. Le médecin généraliste homéopathe ajoute un traitement de terrain, surtout en ce qui concerne la circulation sanguine et la gestion du stress.

Il peut conseiller en également des séances d'acupuncture et de médecine chinoise.

Il est utile de pratiquer la relaxation musculaire et mentale régulièrement, tous les jours pendant 20 minutes sans exception, car les résultats ne deviennent visibles qu'après plusieurs années.

Enfin, une bonne hygiène de "vue" est obligatoire, avec une heure de marche à pied tous les jours.

Certains oligoéléments semblent également améliorer la situation:
  • le CHROME, en diminuant la tendance à l'artériosclérose;
  • le COBALT, en tant que régulateur du système nerveux sympathique;
  • le LITHIUM, par son action apaisante et relaxante. 

Glaucome congénital

C'est un glaucome rare, parfois héréditaire. Le nouveau-né a de "grands beaux yeux": c'est une déformation due à la tension oculaire élevée.

Le médecin reconnaît ce glaucome chez un bébé qui larmoie de façon permanente, qui est facilement ébloui et qui a un diamètre de la cornée supérieur à la normale. Le traitement de ce glaucome traitement est urgent et uniquement chirurgical, sinon le bébé deviendra aveugle à cause de l'atrophie du nerf optique.

En conclusion, il est nécessaire de détecter ces glaucomes avant qu'ils ne soient réellement installés pour pouvoir les traiter de façon préventive et stopper leur progression vers l'atteinte du champ visuel. C'est pourquoi 'un suivi ophtalmologique systématique et important, car le traitement est encore plus efficace dès le début de l'évolution.